Pourquoi boycotter l’huile de palme?

Hello! Aujourd’hui je vous reviens avec un article plus approfondi concernant un ingrédient que nous consommons quasiment tous, pour beaucoup sans même avoir conscience de sa présence et/ou de son impact, j’ai nommé l’huile de palme!

Petit retour en arrière…

Le palmier à huile pousse à l’origine en Afrique de l’Ouest. Mais, conscient du business que commençait à représenter cette huile, un Français, Henry Fauconnier, a décidé d’exporté au début du XX è. siècle des palmiers à huile depuis le Congo jusque la Malaisie et l’Indonésie.

Les plantations industrielles de palmiers à huiles se situent pour la plupart en Asie du Sud-Est (Malaisie et Indonésie), mais également en Afrique centrale (Cameroun, République du Congo) ainsi qu’en Amérique du Sud (Colombie).

Pourquoi est-ce un problème en soi?

Les animaux et leur exctinction lente mais certaine : 

Tout d’abord, pour permettre cette implantation de palmier à l’huile, en Indonésie notamment, la forêt primaire fût rasé pour faire place nette à la culture des palmiers à huile, chassant de ce fait les Orang-outan de leur habitat naturel (ceux ci ne sont évidemment pas la seule espèce à en pâtir mais est la plus représentative de ce cauchemar). Ceux-ci, contraint de errer dans les champs de palmier à huile ou de fuir pour se procurer de la nourriture ailleurs que dans leurs arbres d’origine, meurt souvent d’épuisement/de faim faute de nourriture à se mettre sous la dent.

D’après l’association les Amis de la Terre, « certains planteurs qui considèrent l’orang-outan comme un ennemi pour les plantations ne se gênent pas pour les attaquer et les torturer avant de les tuer ».

Les répercutions sur l’environnement, sur les populations vivant à proximité de ces exploitations :

Le fait de raser toute ces forêts à rejeté une quantité astronomique de gaz à effet de serre (une fois les arbres de la forêt rasé, le carbone que contenait ceux-ci c’est évaporé, créant ainsi ces fameux gaz à effet de serre), très mauvais pour le réchauffement climatique (à noter que la déforestation est à l’origine d’un cinquième environ des émissions mondiales de gaz à effet de serre).

« De plus, à l’état naturel, la forêt fournit des services essentiels : elle régule l’humidité du climat, offre de la nourriture mais aussi des soins aux populations locales qui utilisent les plantes comme remède médicinal. Par ailleurs, qui dit culture intensive de palmiers à huile dit souvent engrais chimiques et pesticides. Ces composants se retrouvent immanquablement dans les rivières alentours. La pollution de l’eau a un impact sur la disparition des poissons et prive alors les populations de nourriture »  (Sylvain Angerand, spécialiste des Forêts à l’association Les Amis de la terre).

Les forêts, en plus d’être rasés, peuvent également être déboiser par le feu, créant des problèmes respiratoires aux autochtones ; principalement en raison des feux de forêt, l’Indonésie est devenu le troisième producteur de CO2 de la planète après les Etats-Unis et la Chine.

Son effet sur la santé : 

L’huile de palme est extraite du fruit du palmier à huile.

En pressant la pulpe du fruit du palmier à huile on obtient la fameuse huile, et avec l’amande on peut obtenir de l’huile appellé huile de palmiste.

L’huile de palme vierge est naturellement de couleur rouge car celle-ci contient du bétacarotène, et de la vitamine e. Elle détiend donc, à l’état naturel, quelques qualités nutritionnelles. Sauf que celle-ci est transformée et raffinée, pour devenir incolore et inodore, de facon à pouvoir être incorporée dans les préparations industrielles sans en changer le goût, et ainsi rester neutre, sans « empiéter » sur le goût du produit fini.

En plus d’avoir perdu, après ces multiples procédés, toutes ces saveurs, l’huile de palme perd dans le même temps les qualités nutritionnelles que celle-ci contenait .

De base, celle-ci ne contient à l’état naturelle que peu de valeurs nutritionnelles  (50% de graisses saturées), mais si en plus on la raffine derrière, vous imaginez le bordel?!

Consommée régulièrement dans les produits industriels, celle-ci favorise l’apparition de cancers, de problèmes cardio-vasculaires, de prise de poids, et j’en passe..

Pourquoi les industriels l’adorent?

Tout simplement pour son prix! Le palmier à huile produit beaucoup de celle-ci, et est donc très rentable.

De plus, celle-ci, une fois raffinée et transformée, rançi moins vite qu’une autre huile, rend les préparations moelleuse, supporte mieux les températures élevée etc.

Où se cache t-elle? 

  • L’huile de palme se cache en majeure partie dans tous les produits industriels (Nutella & autres pâtes à tartiner, soupe en brique/en sachet, viennoiserie, sauce, biscuits, chocolat….),
  • mais également dans certains hydrocarbures,
  • et également beaucoup dans les produits cosmétiques (crème, savons….)

Comment la repérer? 

Bien qu’assez rarement déclarée d’emblée comme étant de l’huile de palme, celle-ci est facilement repérable dans l’alimentation, à travers des dénominations telles que (celles que je retrouve le +) : 

  • Graisse végétale, huile végétale, huile végétale hydrogéné.

Dans les cosmétiques (celles que je retrouve le +) :

  • Sodium palmate, Sodium palmitate, Hydrogenated palm.

Ici je vous mets un lien sur un article très complet issu d’un blog super concernant l’huile de palme et toutes ces dénominations :

http://vivresanshuiledepalme.blogspot.fr/p/lhuile-de-palme-se-cache-sous-ces-noms.html

Pourquoi et comment la boycotter?

Tout simplement car comme vous avez pu le lire tout au long de cet article, l’huile de palme est non seulement néfaste pour l’environnement, mais également pour les êtres vivants, que ce soit les animaux et les humains vivant à proximité des exploitations, ou les humains dégustant des aliments contenant cette huile à l’autre bout du globe.

En 2009, Cadbury avait annoncé à ses consommateurs Danois le remplacement du beurre de cacao par de l’huile de palme dans leurs produits. Rapidement, les consommateurs Danois furent si furieux que la compagnie changea rapidement d’avis, et réintroduit le beurre de cacao dans leurs produits. Pourquoi ça ne pourrait pas être nous?

Si vous souhaitez savoir ce que contient chacun de vos aliments industriels pour ainsi fuir cette huile, un simple check-up de la liste d’ingrédients suffira ; cela peut paraitre laborieux au début, mais devient vite une habitude en peu de temps, promis.

Arrêter votre consommation de produits contenant de l’huile de palme ne changera pas le monde tout de suite, mais pourra donner l’exemple, et peut être créer une « chaine », chaine permettant peut être un jour d’arrêté définitivement cette production de fou.

Cet article ne vise pas à culpabiliser, mais bel et bien à informer, pour ainsi mieux sélectionner ses aliments, et le cas échéant à consommer l’huile de palme en ayant conscience de sa provenance et de ses répercussions.

A +

Sam,   🙂

EDIT : Je vous joins cette vidéo d’Amnesty France qui explique très bien les problèmes que l’huile de palme occasionne en défaveur les droits humains:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s